Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Assemblée générale du 23 septembre 2011 | Page d'accueil | La première rencontre de la saison en images »

18/10/2011

Une Larsen à positions intéressantes...

image.png

 

Il faisait très beau ce dimanche 16 octobre sur Fontaine le port pour la reprise des compétitions par équipe. Vous aurez d'ailleurs certainement prochainement plus d'informations sur le déroulement des parties dès que j'aurai reçu les photos prises par notre président et les commentaires des joueurs.

Sachez simplement, que le club l'a finalement emporté sur le score serré de 3 victoires, 2 défaites et une nulle, ce qui nous donne trois points dans l'escarcelle...

 En attendant donc le bilan global de cette journée, je vais aujourd'hui, egotiste que je suis, parler de ma partie. Comme vous le montre le diagramme ci-dessus, mon retour à la compétition après plus de deux ans d'inactivité (échiquéenne j'insiste!) s'est effectué par un modeste début Larsen (Je dois avouer d'ailleurs que je ne me souvenais plus du nom.  ;) 

Laissant l'initiative aux noirs, et à mon adversaire au style de jeu très offensif, je fus confronté lors de ce jeu à un certain nombre de positions très intéressantes. Vous trouverez dans la suite de cet article six positions clés de la partie pour les blancs. J'ai reussi lors du jeu à trouver la réponse à trois de ces diagrammes.

Saurez vous faire mieux? Apprentis Sherlock Holmes, à l'action...


 

Le premier diagramme que je vous montre a lieu au coup numéro 9.

Depuis le début de la partie, les blancs ont choisi un jeu très passif en ne poussant les pions des colonnes b et e que d'une case. A l'inverse, les noirs ont  pris contrôle du centre en poussant très en avant leurs pions et en développant leurs deux cavaliers. Mais n'ont ils pas attaqué trop vite?

Trouverez vous le coup qui m'a permis de prendre un leger avantage dans la partie? 

diagramme 1 (solution ici)

image1.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Nous sommes maintenant au coup numéro 19. Je dispose à présent d'une avance d'un pion et me sens plutôt confiant. La pression noire au centre est néanmoins visible et il ne faut pas faire d'erreur d'inattention. Les noirs viennent de jouer Td8 et je réponds en jouant Ce4, mettant la pression sur le pion c5 et le fou f6. Mais n'y avait-il pas mieux à faire?

diagramme 2 (solution ici)

image6.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 19.Ce4-Fe7

20.Dc3-Dg6...

 Concentré sur le contrôle des colonnes c et d j'avoue que ce coup m'a un peu surpris. La menace est claire: Attaque du cavalier e4 et du pion g2. Une solution simple voudrait que je joue Cg3 mais celà me semble aller à l'encontre du cours du jeu. De plus, je me dis que si la dame noire prend le pion g2, j'obtiendrais une colonne g ouverte sur le roi noir. J'ai donc choisi une autre solution et le professeur Fritz me donne raison. Qu'auriez vous joué à ma place?

diagramme 3 (solution ici)

image2.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les noirs ont pris le pion g2 comme je m'y attendais, m'obligeant à ramener mon cavalier en g3 pour protéger la tour en h1.

22. Cg3-Ff6

23. Dc2-Fh4...

Je me sens mieux que les noirs avec deux pions en plus et la colonne g ouverte mais la pression devient intense sur mon aile Roi. C'est le coup qui m'a demandé le plus de réflexion lors de la partie.

Après coup et en regardant le diagramme, le coup à  jouer me parait évident mais sur le moment...

Allez vous perdre la partie sur un mauvais choix comme j'ai failli le faire ou saurez vous trouver le coup qui relâche la pression noire et vous fait voir au loin une possible victoire?

(indice, ne regardez pas le diagramme 5 ;)

diagramme 4 (solution ici)

image3.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Les noirs continuent leur pression sur mon flanc droit. Je m'attendais évidemment à ce coup de fou en g4 et sans réfléchir, j'ai joué Tc1. Fritz m'en a voulu...

Saurez vous ne pas le décevoir?

diagramme 5 (solution ici)

image4.png



 

 

 

 

 

 

 

  C'est en général à ce moment que le rédacteur de l'article vient narguer ses lecteurs: Alors? Facile?Vous avez trouvé toutes les solutions aux  diagrammes précédents? Si ce n'est pas le cas, rassurez vous, vous faites comme moi partie de la grande tribu des joueurs d'échecs amateurs ;).

Quant à ceux qui ont tout trouvé, chapeau bas Messieurs (ou Mesdames).

Pour finir, voici un dernier diagramme pour la route. A ce moment là de la partie, avec un fou et un pion d'avance, je sais que si je ne cafouille pas, la partie est gagnée pour moi. Reste l'inconnue: Combien encore de coups à jouer?

Sur cette position, j'ai hésité à jouer Th3. Mais j'ai cru que sur Th3, les noirs répondraient Dc7 et que je laisserais ainsi partir ma proie. Pourtant Fritz me dit que c'était le meilleur coup à jouer car si:

29. Th3-Dc7

ALors: 30....

diagramme 6 (solution ici)

image7.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Voilà, l'atelier détective est à présent terminé. J'espère qu'il vous aura autant plu de le lire qu'il m'a plu de l'écrire. En attendant d'autres aventures, je vous souhaite une très bonne semaine et j'espère qu'un jour, face à ces diagrammes, nous pourrons tous trouver la solution en une fraction de seconde et nous tourner vers notre cher ami et lui dire chaleureusement... 

Elémentaire mon cher Watson... =)

Maxime H

Si vous aussi, vous avez au cours de la saison des parties ou des positions qui vous semblent intéressantes, n'hésitez pas à me les faire parvenir pour que je les mette en ligne.

Commentaires

Bravo, Maxime, pour ta partie et ton initiative de la mettre en ligne partiellement sous forme de problèmes commentés ! Une expérience à renouveler ! Ce retour en fanfare excuse l'éloignement prolongé de l'échiquier... Félicitations aussi à l'équipe qui a su l'emporter ! Olivier

Écrit par : Olivier | 19/10/2011

Avec un peu voire beaucoup de retard! j'aurais voulu avoir une précision sur votre article, le blog est il toujours d'actualité ? Merci de répondre à mon commentaire!

Écrit par : assurance moto | 15/02/2014